Pour accéder aux forums, vous devez lire et valider la charte

Charte d'utilisation du Forum

Les modérateurs / administrateurs de ce forum sont des professionnels de santé (psychologues, éducateurs spécialisés, infirmiers et médecins), salariés de A.N.P.A.A. Corse, de ce fait merci de respecter leurs conseils et informations qu'ils pourraient retranscrire sur ce forum, ainsi que leurs choix quant aux décisions susceptibles d'être prises concernant le fonctionnement du forum (voir ci-dessous).

Afin que ce forum persiste à rester un lieu de courtoisie et de dialogue, qui se veut représentatif de l'institution dont il se fait la vitrine, nous nous réservons donc le droit d’intervenir en supprimant les messages (en partie ou en totalité) des internautes qui ne respecteraient pas les règles suivantes :

• Ne pas divulguer de renseignements personnels qui permettraient d'identifier quiconque (nom, numéro de téléphone, e-mails…).
•Respecter les participations et les avis de chaque internaute quel que soit son âge, sa culture, son sexe, son ethnie, sa religion, et toute autre préférence et caractéristique personnelle. Aucun langage grossier et aucune insulte ne sera toléré(e).
•Faire attention au vocabulaire employé ainsi qu’à la forme et au contenu de vos propos (notamment concernant la sexualité) afin de ne pas heurter la sensibilité des autres internautes, et notamment du public jeune qui pourrait lire ce forum.
•Eviter tout discours incitateur qui mettrait en danger la santé et la sécurité des internautes (apologie de la drogue, de l’alcool ou d’autres pratiques à risque).
•Ne pas indiquer l’adresse de sites, de lieux, de personnes dont nous ne pouvons vous garantir le contenu ou le sérieux, aucune publicité n'a à être tolérée en ce lieu de débat et d'information.

Chaque internaute dispose d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui le concernent. Les données qui sont demandées sont uniquement destinées à permettre l'accès à votre compte personnel. Elles ne seront pas utilisées par l'A.N.P.A.A. Corse pour toute autre raison, ni transmises à des tiers.

Les informations partagées sur ce forum ne remplacent pas une consultation chez un professionnel de santé.
L'internaute qui souhaite y contribuer s'engage cependant à ne partager que des informations qui lui sembleront vraies et correctes au vu de ses connaissances et de ses expériences personnelles.
Merci d’indiquer leurs sources de manière précise dans le cas où les informations médicales  diffusées ne proviennent pas de quelconque expérience personnelle.

Dans le respect de la loi, l'A.N.P.A.A. Corse se doit de réagir si un message fait état d’un danger actuel, et se réserve le droit de suspendre temporairement, voire de bannir définitivement du forum un utilisateur pouvant enfreindre les règles de fonctionnement ci-dessus.

 

button accept   button refuse

Le propriétaire et l'éditeur du site est l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de Corse.

Conception/réalisation et hébergement :

Agence Déa Communication - B.Martin

Partenaires :

le site Internet de l'A.N.P.A.A. Région Corse est co financé par l'union européenne. L'Europe s'engage en Corse avec le FEDER.


Présentation du site

Le site a pour vocation de vous fournir des informations sur l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie et des liens vers différents sites Internet. Le site est la propriété de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de Corse.

Respect des droits de propriété et marques

L'ensemble des éléments que vous voyez, que vous écoutez ou que vous lisez sur le site ainsi que le site en lui-même sont protégés par la législation sur le droit d'auteur. Vous ne pouvez en aucun cas utiliser, distribuer, copier, reproduire, modifier, dénaturer ou transmettre le site ou des éléments du site, tels que textes, images ou sons sans l'autorisation écrite et préalable de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. Les marques et logos figurant sur le site, sont la propriété de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie ou font l'objet d'une autorisation d'utilisation. Aucun droit ou licence ne saurait être attribué sur l'un de ces éléments sans l'autorisation écrite de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie ou du tiers, détenteur des droits sur la marque ou logo figurant sur le site. l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie se réserve le droit de poursuivre tout acte de contrefaçon de ses droits de propriété intellectuelle, y compris dans le cadre d'une action pénale.

Respect des images

Les images ou photographies de personnes ou de lieux figurant sur le site, sont la propriété de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie et/ou sont utilisées par l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie avec l'accord des titulaires des droits. L'utilisation de ces images ou photographies est interdite sans autorisation spécifique et expresse de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. Toute utilisation non autorisée peut entraîner une violation des droits d'auteur, des droits à l'image, des droits des personnes ou de toutes autres réglementations applicables aux communications ou à la publicité.

Mise en garde générale

l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie ne saurait être responsable des dommages qui pourraient résulter de l'accès ou de l'utilisation du site, incluant toutes détériorations ou virus qui pourraient infecter votre équipement informatique ou tout autre bien. Bien que l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie s'efforce raisonnablement de mettre à jour les informations précises publiées sur le site, l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie ne saurait être tenue pour responsable de toute erreur ou omission.

Exclusion de responsabilité et indemnisation

L'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie ou toute autre partie intervenant en relation avec le site ne saurait être responsable, des dommages directs, indirects ou autres, qui pourraient résulter de l'accès ou de l'utilisation du site ou des informations y figurant. Vous indemniserez, défendrez et préserverez l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie et ses entités, ainsi que ses administrateurs, dirigeants, salariés, représentants, détenteurs de licences ou quiconque impliqué dans la création, production et distribution du site, contre toute demande, responsabilité, frais et dépens résultant de votre violation des présentes conditions d'utilisation ou en relation avec votre usage du site.

Informations personnelles

Par information personnelle, on entend "les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l'identification des personnes physiques auxquelles elles s'appliquent" (Extrait de l'article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).
Il s'agit par exemple :
- d'un nom,
- d'une adresse postale,
- d'un numéro de téléphone,
- d'une adresse électronique.
La technique qui permet la configuration automatique du site au moment de votre connexion et la présélection d'informations est celle des cookies.
Cela signifie que la configuration du site est liée à votre ordinateur et que donc toutes les personnes utilisant votre ordinateur ont un site configuré de façon identique.

Utilisation de vos données personnelles - Communication à des tiers

En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation par notre site des données personnelles vous concernant, que vous avez communiqué ou qui sont collectées via le fonctionnement du site. Ces données sont nécessaires pour vous adresser notamment des newsletters et vous permettre de bénéficier de certains services offerts par ce site.
En vertu de la loi du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification ou d'opposition sur les données nominatives collectées qui vous concernent. Ces droits peuvent être exercés en nous adressant un mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ou par courrier adressé à Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de Corse, imm "Tramuntana", Bât A rte Impériale, 20600 Bastia. Nous vous précisons que nous collectons de manière automatique via le fonctionnement du site, des informations concernant notamment les pages du site qui vous intéressent le plus, ceci de manière à établir à partir de ces informations des analyses et des statistiques afin de mieux connaître vos souhaits et vos centres d'intérêts. Nous pourrons ainsi et sous réserve de ce qui suit, vous adresser des informations ciblées en fonction de vos centres d'intérêts. Il se peut que nous utilisions à cet effet des cookies. Nous pouvons communiquer, à l'exception de votre adresse e-mail, les données personnelles ainsi collectées à tous tiers de notre choix, tels que nos prestataires ou fournisseurs qui concourent à la fourniture des services proposés. La communication de ces informations auprès des ces fournisseurs et prestataires peut être nécessaire à la réalisation des prestations. Vous pouvez vous opposer expressément à la communication de vos données à des tiers, par e-mail et/ou par courrier adressé à Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de Corse.

Concernant votre adresse e-mail

En nous communiquant votre adresse e-mail, le site de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie se réserve la possibilité de vous adresser par voie de e-mail, des newsletters et toute information concernant nos produits et nos services. Si vous ne souhaitez pas recevoir de tels messages, vous pouvez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet, présent lors de chaque envoi de newsletter.
Par ailleurs, nous pourrons transmettre votre adresse e-mail au profit de tiers susceptibles de vous adresser par e-mail des messages non sollicités susceptibles de vous intéresser. A tout moment vous pouvez nous contacter notamment par e-mail pour nous demander l'arrêt de la communication de votre adresse e-mail. Conformément au droit français, ces informations pourront être dévoilée par l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie à toute personne physique, morale ou entité administrative qui aurait la faculté de l'exiger. Enfin, l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie crée à partir des données utilisateurs (informations nominatives ou non) des analyses statistiques pour ses propres besoins. Ces données résultant de ces analyses étant agrégées et donc totalement anonymes, l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie se permettra éventuellement de les céder ou de les vendre à des tiers.

Abonnement à la newsletter de l'A.N.P.A.A.

Ainsi, par l'intermédiaire du site, vous pouvez vous abonner à la newsletter du site de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. Cette newsletter est destinée à vous informer sur l'actualité de l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. Vous pouvez à tout moment informer le site concerné par e-mail de votre souhait de ne plus être abonné à la newsletter en cliquant sur "Se désabonner" ou tout autre indication du même ordre. Les conditions d'utilisation de vos données personnelles seront celles du site concerné. Aussi, nous vous prions de bien vouloir prendre connaissance de ces conditions figurant sur le site concerné.

Cookies

Les "cookies" sont des fichiers envoyés par un gestionnaire de site sur le disque dur de l'internaute permettant au gestionnaire d'identifier et de mémoriser l'internaute lorsque celui-ci se connecte au site.
L'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie peut être amenée à utiliser le système des "cookies" afin de collecter des informations lors de votre passage sur notre site. Cela nous permettra de savoir quelles sont les parties de notre site qui vous intéressent. L'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie pourra alors mieux connaître vos centres d'intérêt et vous afficher des informations adaptées à vos besoins. Ces "cookies" vous éviteront également de devoir fournir chaque fois des informations que vous nous avez déjà communiquées dans la mesure où ils se souviendront que vous nous avez communiqué ces informations à une date antérieure. Il vous est possible à tout moment de détecter l'existence de ces "cookies" et, le cas échéant, de les supprimer.

Formalités de déclaration

Conformément à la loi, nous vous informons que ce site n'a pas fait l'objet d'une déclaration à la CNIL, car l'association bénéficie de dispense : http://www.cnil.fr/vos-responsabilites/declarer-a-la-cnil/declarer-un-fichier/dispense/mon-secteur-dactivite/mon-theme/mon-fichier/dec-mode/DISPLAYLISTFICHE/?tx_oxcscnildeclaration_pi1%5Bsauid%5D=5

Liens Externes

L'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie propose des liens depuis son site vers d'autres sites affiliés et non-affiliés. Ces sites sont indépendants du site. L'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie n'édite pas et ne contrôle pas ces sites. Les liens vers tous sites ne constituent, en aucun cas, une approbation ou un partenariat entre l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie et ces sites. Dès lors, l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie ne saurait être responsable de leurs contenus, leurs produits, leurs publicités ou tout élément ou service présentés sur ces sites. Nous vous rappelons que les sites affiliés ou non-affiliés sont soumis à leurs propres conditions d'utilisation et politiques de protection de la vie privée.

Droit Applicable

Le présent site est soumis au droit français.

Comment nous contacter si vous avez des questions sur cette charte ?

Cette charte ayant pour objet de protéger votre vie privée, nous vous remercions de nous faire part de vos souhaits et de vos commentaires.
S'il vous semblait que vos données n'étaient pas traitées selon vos souhaits lors de votre passage sur ce site, nous vous remercions de bien vouloir nous l'indiquer. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.
Si à l'avenir vous ne souhaitez pas être contacté suite à une visite sur le site d'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie, écrivez nous à Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie, 20 rue Saint-Fiacre, 75002 Paris ou par e-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Si vous souhaitez vérifier, corriger ou mettre à jour une information nominative que vous nous auriez communiquée, écrivez nous. L'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie fera tout son possible pour répondre à vos attentes.

Modification des conditions

L'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie se réserve le droit de modifier ou de façon plus générale, d'actualiser les présentes conditions générales à tout moment et sans préavis. C'est pourquoi nous vous invitons à les consulter régulièrement.

LA CYBERADDICTION

La cyberaddiction est une addiction qui désigne une dépendance chez une personne qui a un usage détourné des multiples possibilités offertes par internet. Elle englobe d’autres dépendances, à la sexualité sur internet, aux achats compulsifs on-line, aux jeux virtuels…

Le cyberdépendant passe progressivement de l’usage simple à l’abus, et de l’abus au besoin.
La sensation de manque, la privation de sommeil, la négligence de sa santé, le désintérêt pour d’autres domaines de la vie familiale, sociale, scolaire, professionnelle, culturelle… , une utilisation démesurée d’internet, l’incapacité à gérer son temps de connexion, à débrancher son modem… sont caractéristiques du cyberdépendant qui se coupe du réel. Selon Ivan K. Goldberg, l’addiction Internet peut déterminer la négation ou l’évitement d’autres problèmes de la vie courante. D’après une étude scientifique américaine, 6 % des usagers du web souffriraient de dépendance à internet.

 


  • L’ADDICTION AU SPORT

Dans une société où l’on valorise l’activité physique, il peut paraître surprenant de parler d’addiction au sport. Elle se manifeste par la nécessité de pratiquer sans relâche un sport. Une activité physique régulière, répétitive, agirait comme un stupéfiant anesthésique qui empêcherait l’expression de la souffrance corporelle ou psychique. Chez le sujet addict, l’image et l’estime de soi occupent une place importante.

Le psychiatre Dan Véléa a répertorié les caractéristiques de cette pratique sportive à outrance où le sportif aura tendance à vouloir résoudre tous ses problèmes par le sport. En période de sevrage, des excès de colère, une tendance à la dépression et à la boulimie ont été relevés. Ce type d’addiction évolue souvent vers d’autres dépendances ou pathologies telles que les jeux, l’obésité ou la surconsommation de tabac ou de drogues.

  • L’ADDICTION AU TRAVAIL

L’addiction au travail désigne une relation pathologique d’un sujet à son travail caractérisée par la compulsion et la perte de contrôle, malgré des répercussions importantes sur les plans familiaux et de santé. Cette addiction s’inscrit dans un contexte social qui donne au travail une place primordiale et gratifiante engendrant une sous-estimation de ce type d’addiction.

Trois étapes sont caractéristiques de ce trouble :

1. Stade 1 : excès d’énergie, augmentation des capacités, heures supplémentaires
2. Stade 2 : apparition de difficultés dans la vie familiale et sociale
3. Stade 3 : forte diminution des capacités de travail, apparition de troubles psycho-somatiques
(troubles du sommeil, lombalgies, céphalées persistantes, problèmes cardiovasculaires...)

Au stade ultime, le sujet souffre de complications majeures liées au stress (troubles anxio-dépressifs et le syndrome du burn-out caractérisé par une fatigue et un épuisement physique et psychique extrême).

LES ACHATS COMPULSIFS

Les achats compulsifs désignent « un comportement d’achat incontrôlé et une tendance répétitive aux dépenses provoquant des conséquences négatives au niveau personnel, familial et social ».
Toutes les études menées sur les achats compulsifs révèlent un taux de femmes plus important (de 74 à 93 %). La moyenne d’âge varie entre 30 et 40 ans et le trouble apparait vers l’âge de 18 ans.

60 à 100 % des acheteurs compulsifs présentent un autre trouble psychiatrique : troubles de l’humeur (entre 28 et 95 %), troubles anxieux (entre 41 et 80 %), troubles liés à l’utilisation de substance psychoactive (entre 21 et 46 %), troubles du comportement alimentaire (entre 15 et 35 %).

Cette pathologie a été rapprochée des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) : les pensées autour des achats envahissent la vie des personnes. Nombre de personnes atteintes déclarent se sentir exister plus intensément lors des achats compulsifs censés compenser un manque psychoaffectif.

Ces troubles sont en partie liés à des transformations économiques du comportement de consommation (facilités de crédit, développement des galeries marchandes, achats sur Internet, valorisation de la consommation dans les médias).
La reconnaissance du trouble est un fait acquis, mais il reste encore insuffisamment dépisté et diagnostiqué.

 

LES DÉPENDANCES SEXUELLES

Le concept de dépendances sexuelles a été décrit à la fin des années 70 par Patrick Carnes, un psychiatre américain. Plus tard, J. Mac Dougall, psychanalyste a parlé de « relations addictives avec une demande constante de la présence de l’autre ou d’une sexualité addictive où l’autre est réduit à un objet partiel ».

Les comportements sexuels addictifs se classent en deux catégories :

  • Les comportements sexuels anormaux ou paraphilies : impulsions sexuelles et fantaisies imaginatives sexuellement excitantes, répétées, intenses, envahissantes (pendant au moins 6 mois), elles interfèrent sur l’intimité sexuelle, la réciprocité de la relation affective. Les paraphilies les plus fréquemment apportées sont : l’exhibitionnisme, le fétichisme, le frotteurisme, le travestisme, le voyeurisme… Il n’y a pas uniquement une recherche de plaisir immédiat mais aussi une grande souffrance après le passage à l’acte.
  • Les troubles sexuels non spécifiés : comportements et intérêts sexuels acceptables pour notre culture mais augmentés de manière compulsive en intensité et en fréquence. On retrouve par exemple la masturbation compulsive, la cyberaddiction, la sexualité par téléphone, la pornographie, utilisation d’accessoires sexuels… se trouve également les relations répétitives, avec une succession de partenaires, considérés comme des objets interchangeables… Après l’acte sexuel, les personnes ont un sentiment de solitude et de détresse.

Les principales compulsions affectives et sexuelles se caractérisent par :

  • le besoin pathologique de passer à l’acte
  • la relation de dépendance passive ou active entre soi et l’objet d’addiction
  • le besoin de contrôle de soi et de l’objet pour éviter de prendre des risques et de se laisser aller
  • la répétition boulimique : les conséquences agréables ou désagréables donnent envie de recommencer
  • le fonctionnement en tout ou rien : soit l’objet de dépendance remplit les attentes et provoque l’apaisement, soit il ne comble qu’une partie des besoins il est alors perçu comme insécurisant et mauvais
  • il n’y a pas d’autre solution face à l’envie de passer à l’acte que le passage à l’acte
  • il y a un sentiment de manque systématique si l’acte n’est pas effectué
  • il y a un sentiment de bien-être mais à court terme
  • il n’y a pas de sentiment d’existence propre, il faut toujours rester attaché à l’objet
  • il y a une altération à la relation aux autres et à l’environnement.

Les dépendances sexuelles génèrent chez les patients une souffrance psychique qui peut être sévère pour eux-mêmes et pour leur environnement. Les tentatives de contrôle du comportement sexuel amènent des symptômes de sevrage (dépression, anxiété…). Il existe un accroissement des risques encourus ainsi qu’un allongement du temps consacré aux préoccupations sexuelles au détriment de la vie socioprofessionnelle du sujet et en dépit des conséquences négatives (perte d’emploi, divorce, plaintes, contamination par VIH…).

LES DÉPENDANCES AFFECTIVES

 

Chez la plupart des hommes et des femmes, les folies ordinaires, passion amoureuse ou coup de foudre, échappent à la pathologie de la dépendance. Cette relation, merveilleuse à court terme, mais profondément égoïste, ne dure en principe qu’un temps, car invivable dans la réalité ordinaire. Elle reste un événement ponctuel, qui ne résulte pas d’une recherche compulsive, active et ne constitue pas une façon d’être répétitive, caractéristique des rapports aux autres.

En revanche, certaines personnes basculent vers le domaine pathologique soit avec des conduites de séduction à répétition, soit avec l’amour fusionnel, possessif, où l’absence de l’autre est insupportable.  Le but principal est la recherche d’un plaisir immédiat, l’apaisement d’une tension ou le comblement d’une insécurité.

Chez ces personnes, l’assouvissement, quand il est atteint, est tellement apaisant, défoulant, relaxant, excitant qu’elles ont envie de revivre tout le processus du début jusqu’à la fin. Pour ces personnes, il y a un effet d’accoutumance qui nécessite d’augmenter la dose pour obtenir le même effet. Si cela n’est pas possible, la relation va très vite se dégrader. La rupture est consécutive à sa « banalisation », au manque et à l’angoisse qui accompagne toute dépendance.


Source : http://www.crje.fr/bibliographie

SPECTACLE « BOUGE TON CORPS »

Dans le cadre de la prévention des sujets spécifiques sont traités :

LA TOXICOMANIE
LE SIDA
L’ALCOOL

Le spectacle est composé de 3 scènes tirées de situations réelles, racontées, mises en scène et théâtralisées.


EMILIE

THEMES

ÞLa toxicomanie,

ÞL’aide au toxicomane


SECRET PARTAGE

THEMES

- Sida,

- Les différents modes de contamination,

- Les idées reçues, la peur, le rejet....


PAROLE PAROLE

THEMES

- Alcool - alcoolisation du père

- La non communication dans la famille

- La place et le rôle de l’adolescent


* * SPECTACLE « BOUGE TON CORPS » * *

1ère scène - EMILIE

Réflexion autour de la Toxicomanie, l’aide au toxicomane.

La fête, les amis

Une amie fait usage de cannabis.

Comment pouvez-vous l’aider ?

    Il s’agit de débattre théâtralement des questions suivantes :

* Quelle aide puis-je apporter à un ami ? (cannabis)

*Les relais existants

* * SPECTACLE « BOUGE TON CORPS » * *

2ème scène - SECRET PARTAGE

Réflexion autour du SIDA, les différents modes de contamination, le rejet des personnes « malades ».

Lorsque deux amies se rencontrent au restaurant, comment réagir lorsqu’on se trouve face au virus.

    Il s’agit de débattre théâtralement des questions suivantes :

    Les idées reçues sur les modes de contamination

    Comment faire évoluer une personne qui pense que le rejet de la personne séropositive est la meilleure solution.

    Sensibiliser, informer sur les problématiques du sida et la solidarité face à la séropositivité.

* * SPECTACLE « BOUGE TON CORPS » * *

3ème scène - PAROLE PAROLE

Réflexion autour de l’alcool, l’alcoolisation du père, la non communication dans la famille, la place et le rôle de l’adolescent.

Le travail, les copains, le bar, Bernard à une vie qui semble banale.

Pourtant ! Comment lui faire prendre conscience que tout n’est pas parfait et que sa famille souffre de son absence.

    Il s’agit de débattre théâtralement des questions suivantes :

* Comment aider Bernard à faire face à ses responsabilités ?

* Pourquoi a t-il besoin de consommer de l’alcool ?

* Comment puis-je l’aider à lui faire prendre conscience que son alcoolisation pose différents problèmes :

                           - Promesse non tenue

                           - Problème de communication avec sa femme

                           - Problème de communication avec sa fille

                           - Son absence dans la famille

*Comment trouver les mots justes pour l’aider ?

DEROULEMENT :

Au début de l’année scolaire les services de santé scolaire établissent la liste des établissements et les publics visés.

Chaque journée se déroulera par établissement :

1 spectacle le matin et un spectacle l’après midi

Chaque spectacle cible de 50 à 60 élèves

Durée d’un spectacle environ 1 heure 30

L’équipe médico-sociale et les enseignants participent à la séance

DEFINITION DE L'ADDICTION

L’étymologie d’«addiction» désignait en langage juridique l’esclavage pour dettes puis « la contrainte par corps ». Une addiction renvoie à une relation pathologique entre un individu et un objet ou une situation. Le terme «addiction» s’entend au sens large, englobant les toxicomanies avec et sans drogues. Il est fréquent qu’une personne ait plusieurs dépendances ou passe d’une dépendance à une autre.


La définition du terme « addiction » n’est pas consensuelle car il est très difficile de définir la limite entre un comportement normal, excessif ou pathologique et elle renvoie à différents courants théoriques, psychologiques, psychanalytiques, neuro-biologiques et psychiatriques, sociologiques... qui vont soit s’attacher au comportement du sujet et à l’objet des addictions, soit s’intéresser au sujet lui-même et à ses difficultés dans le monde.


Ainsi, les critères permettant de définir l’addiction sont nombreux et varient autant que les points de vue et références théoriques qui les sous-tendent. Mais la plupart d'entre eux sont construits sur le modèle dit « Bio-Psycho-Social » qui renvoie aux aspects biologiques (potentiel addictogène du produit, éventuel antécédent génétique), aux aspects sociologiques (contexte, environnement familial, scolaire, etc.) et aux aspects psychologiques (personnalité du sujet).



Par exemple, selon le modèle mécaniciste d'Aviel Goodman, psychiatre américain on distingue les critères suivants :

• Impossibilité de résister à l'impulsion de passage à l'acte.
• Sensation croissante de tension précédant immédiatement le début du comportement.
• Soulagement ou plaisir durant la période.
• Perte de contrôle dès le début de la crise.

• Présence d'au moins trois des sept critères suivants qui définissent la dépendance :

◦ Existence d'un syndrome de sevrage à l'arrêt (dépendance physique, non obligatoire)

◦ Durée des épisodes plus importants que souhaités à l'origine.
◦ Tentatives répétées pour réduire, contrôler ou abandonner le comportement.
◦ Temps important consacré à préparer les épisodes, à les entreprendre ou à s'en remettre.
◦ Diminution du temps passé avec les autres
◦ Poursuite du comportement malgré l'existence de problèmes psychologiques ou de santé


Tolérance marquée, c'est-à-dire besoin d'augmenter l'intensité ou la fréquence pour obtenir l'effet désiré, ou diminution de l'effet procuré par un comportement de même intensité.